Cambo-les-Bains

Cambo-les-Bains est un chaleureux village qui se situe à mi-chemin entre l'océan et les montagnes basques, dans la Province du Labour. Que votre séjour dure un week-end ou plusieurs semaines, la ville de Cambo-les-Bains et ses alentours offrent de multiples facettes : une patrimoine historique, le marché hebdomadaire, les randonnées, la Villa Arnaga, la gastronomie... 

Voici un article pour découvrir la ville de Cambo-les-Bains, alors laissez-vous guider...

La ville de Cambo les Bains

La ville de Cambo-les-Bains compte plus de 6000 résidents répartis entre le Bas Cambo et la Haut Cambo. La ville est à la fois riche par son patrimoine, par sa culture et par sa qualité de vie.

Patrimoine et architecture de la ville de Cambo les Bains

Au centre-ville, suivez la rue Chiquito pour arriver jusqu’à l’église Saint-Laurent. Construite au XVIIe siècle, elle surplombe la vallée de la Nive. Une incroyable vue du Bas-Cambo et ses montagnes en fond vous attend. Ne repartez pas sans y être entrés ! L’architecture est intèrieure est à voir ! Un intérieur typique des églises du Pays-Basque doté de galeries superposées en bois.

Cambo propose une richesse au niveau de la diversité des architectures. Vous trouverez d’une part une architecture élégante qui caractérise de nombreuses villas du centre ville et qui renvoie aux richesses dont disposait la ville à la fin du XXe siècle. D’autre part, vous rencontrerez des maisons plus anciennes au style Labourdin notamment dans la rue Xerri Karrika.

Si vous vous plongez dans les petites rues du Bas Cambo, vous verrez le vieux lavoir non loin d’un pont romain. Un charme sans égal !

Cambo les Bains : ville aux espaces verts

Cambo-les-Bains est également une ville apaisante et verdoyante. Au centre-ville, un joli parc arboré et fleuri, le parc Saint-Joseph (image de droite). L’endroit idéal pour emmener les enfants au parc pour enfant, ou simplement flâner sur un banc.

A quelques centaines de mètres, en face l'hôtel, le Square Albeniz. Un joli kiosque et depuis quelques temps une petite bibliothèque partagée ouverte au public pour déposer, échanger, ou emprunter des ouvrages différents.

Un peu plus loin dans Cambo-les-Bains, vous pourrez également vous promener à la colline de la Bergerie. Une zone classée ENS (espace naturel sensible) riche en habitats naturels. Un havre de tranquillité en haut duquel vous pourrez admirer deux superbes vues : une donnant sur la ville de Cambo-les-Bains, l’autre sur nos montagnes proches.

Profitez également du marché hebdomadaire tous les vendredi de 8h à 13h pour acheter des produits locaux. En été, vous aurez également l'occasion de découvrir les fêtes du villages rythmées d'animations, qui ont lieux autour du 10 Août.


L'histoire de Cambo les Bains

Origine du nom Cambo-les-Bains

Comme vous pouvez l’entendre, Cambo-les-Bains est constitué principalement de deux particules : Cambo et Bains.

Cambo signifie “courbe” en gaulois. Le mot Cambo tient lui-même ses origines du mot “Cambon” qui signifie “champ situé dans la courbe de la rivière”. On vous laisse vérifier par vous même mais vous ne tarderez pas à remarquer que le village est bien construit dans une courbe.

En basque Cambo devient Kanbo.

Origine du Bas et du Haut Cambo

La ville de Cambo les Bains est divisée en deux parties : le Haut et le Bas Cambo. Le Bas Cambo est la partie la plus ancienne de la ville. Il y a maintenant plusieurs siècles, les premières habitations se sont construites au Bas Cambo à proximité de l’eau. En effet, c’est dans cette partie de la ville que coule la Nive.

Cette division n’est pas administrative mais ancrée dans les traditions. En été, mi Août plus précisément les fêtes du villages sont séparés en deux comités : le comité du haut et le comité du bas Cambo.


Les thermes de Cambo-les-Bains

Cambo les Bains, une ville à vocation thermale depuis le Moyen-Age

Les Thermes du Soleil à Cambo-Les-Bains sont spécialisés dans le Depuis la fin du Moyen-Age, Cambo-les-Bains est réputé pour ses eaux. Des curistes venaient alors se fournir en eau de la ville. Des personnages historiques sont venus jusqu’à la ville pour les bienfaits de cette eau mais aussi pour les soins qui étaient proposés : 

Napoléon 1er, Napoléon III, l’impératrice Eugénie de Montijo, Marie-Anne de Neubourg, reine d’Espagne, Gladstone premier ministre Britannique ou encore Louis-Philippe, Edouard VII d’Angleterre et Alphonse XII roi d’Espagne.

Plus tard, durant le XIXe siècle, le climat idéal a permis à la ville de se développer grâce au secteur de la santé. C’est d’ailleurs la réputation des soins qui a fait venir Edmond Rostand à Cambo-les-Bains sur les conseils de son médecin qui lui préconise alors à l’époque du repos. Durant la même période, des maisons de santé se sont construites pour accueillir un nombre de visiteurs grandissant dans un objectif thérapeutique. 

La chaine thermale du Soleil à Cambo les Bains

Aujourd’hui, les Thermes du Soleil à Cambo-Les-Bains sont spécialisés dans le traitement des voies respiratoires et dans la rhumatologie. Il s'agit de l'unique station thermale du Pays-Basque. C’est la première station des Pyrénées Atlantique et la troisième de la région Aquitaine.

L’établissement ouvert de Février à Décembre, est implantée dans une immense parc arborescent et luxuriant adjacent à la Nive. Des cures de 1 ou 3 semaines vous seront proposées à base d'eau à 22 degrés dont les propriétés sont bénéfiques pour traiter arthrose, rhumatismes, sciatiques, ostéoporose, allergies, asthmes, bronchites, rhinites...Un lieu relaxant et apaisant en intérieur comme en extérieur avec des bassins impressionnants.

Notre hôtel est l'établissement 3* le plus proche des thermes. Vous pouvez vous y rendre à pieds (6min), mais des navettes sont également disponibles.


La Villa Arnaga à Cambo les Bains

La villa Arnaga a été construite par Edmond Rostand, écrivain Français, au début du XXe siècle.. Atteint de pleurésie, il s’installe à Cambo sur conseil de son médecin. L’artiste a lui même dessiné les Jardins qui entourent la propriété. De magnifiques jardins à la française d’un côté, à l’anglais de l’autre. La villa au style Néobasque rassemblent des éléments décoratifs issus de diverses cultures. C'est entre ses murs qu'il écrit la pièce de théâtre "Chantecler", mais aussi “Cyrano” et “l’Aiglon”.

Le Domaine qui s’étend sur plus de 17 hectares est aujourd’hui l’un des sites les plus réputés du Pays-Basque. Il est devenu un musée sur la vie est les oeuvres du poète et dramaturge, qui accueille chaque année plus de 80 000 visiteurs. La villa et ses remarquables jardins à la française et à l'anglaise sont classés au titre des monuments historiques. 

Le musée est ouvert de Mars à Novembre. Il accueille parfois des expositions.


Les alentours de Cambo-les-Bains

Le célèbre village d'Espelette est à seulement 6kms de Cambo-les-Bains. Passez-y la journée pour découvrir le charme des petites rues et acheter des produits locaux à ramener.

La frontière espagnole la plus proche, Dantxarria, est à 14kms en passant par Ainhoa. Ici pas de visite mais vous pourrez y faire quelques achats à des tarifs attrayants. Depuis la frontière vous accèderez aux grandes villes espagnoles proches : Pampelune et Saint-Sébastien.

La ville de Biarritz et ses célèbre plages de surfers est à 25kms. La journée pour visiter ou le soir pour les plus festifs, c'est l'endroit idéal pour mêler visite, plage, shopping et festivités.

Bayonne à 20kms est à la fois une ville qui rassemble de nombreux commerces et qui représente un pole important pour l'emploi des résidents des villes aux alentours ; mais c'est aussi un centre ville historique et typique aux couleurs basques.