Label fait maison : il donne envie, mais que signifie-t-il ?

Publié le 25 Mars par Mahée Rodriguez

Le label "fait maison" est avant tout un label de qualité. Il permet aux clients d'un restaurant de distinguer les plats cuisinés sur place à base de produits bruts, de ceux qui sont uniquement réchauffés sur place. Tout le monde connait le nom de ce label très apprécié des clients, mais que se cache derrière ce label ?

Qu’est ce le label fait-maison ?

La réglementation sur les produits bruts depuis Juillet 2014

Un produit brut est définit par une réglementation précise. Lorsqu'un produit brut est reçu en cuisine, il va être travaillé, transformé, assemblé, assaisonné.... Cela lui permettra alors de bénéficier du label "fait maison". Les produits qui sont considérés comme produits bruts sont les suivants :

  • Les produits épluchés (sauf pommes de terre), tranchés, coupés, pelés, hachés, nettoyés, désossés, décortiqués, taillés, broyés ou moulus. Ces produits n'ont subi aucune transformation si ce n'est sur leur forme de conditionnement. Il est parfois plus pratique en restauration de vendre des produits déjà découpés ou hachés, ils sont alors considérés comme produits bruts.
  • Les produits réfrigérés, surgelés, congelés et sous-vide. Ces produits n'ont aucunement été transformés ou assemblés. Le changement d'état est utilisé dans un objectif de conservation des aliments.
  • Les produits uniquement salés et fumés. Ce sont les seuls assaisonnements qu'il est possible d'ajouter sans que le critère de produit brut ne soit perdu.

Les exceptions : des produits non bruts qui peuvent participer à la fabrication de produits faits maison

Certains produits non bruts car transformés au préalable servent d'ingrédients primaires pour fabriquer des plats faits-maison. C’est le cas du lait, de la crème fraîche, de la farine, des céréales, de la levure, du sucre, du chocolat, du café, du vin et de l’alcool.


Le label fait-maison, pourquoi choisir une cuisine sous ce label ?

Pour le goût du fait maison

Avez-vous déjà goûter une crème anglaise industrielle et une crème anglaise faite maison ? Avez-vous remarqué la différence entre une purée achetée prête à manger et une purée préparée sur place à base de pomme de terres et de lait frais ? Notre palais dira que différence est irréfutable. Mais le goût se façonne et le palais s’éduque pour réussir à distinguer cette différence.

Une cuisine caractérisée par le label fait-maison c’est avant tout des goûts et saveurs davantage distinguables car plus présentes. En effet, les plats faits maison sont préparés à base de produits plus naturels car bruts. En revanche les produits industriels eux réunissent des matières premières largement mélangées et noyées parmi d’autres ingrédients difficilement traçables et chimiques pour certains d’entre eux. A titre d’exemple, un plat industriel préparé de Colin et lentilles, ou de lasagnes de légumes que vous devez uniquement réchauffer au micro-onde avant de déguster, contiendra beaucoup de crème de sel ou d’additifs alimentaires au détriment de poisson, de légumes ou de pâtes qui restent néanmoins les ingrédients primaires.

Préparer un plat fait maison à base de produits bruts permet également de jouer avec les saveurs car la possibilité de créer, d’inventer, et d’innover est large. Ce peut être une façon très ludique d’éduquer le palais des plus petits culinairement pour qui l’éducation au goût se fait dès leur plus jeune âge.

Pour la santé


Une bonne hygiène de vie se traduit par une alimentation saine et équilibrée. Que ce soit quotidiennement, mais également si vous avez la chance de souvent manger au restaurant, il est important de garder une alimentation correcte pour garder un esprit sain dans un corps sain. 

La cuisine faite-maison exclut les plats industriels et privilégie donc les produits de meilleure qualité. En effet, les plats préparés contiennent plus de sel, de gras et d’additifs alimentaires qui favorisent les problèmes de santé tels que le diabète, le cholestérol, l’obésité ou encore les maladies cardio-vasculaires. A contrario, les plats caractérisés par le label fait-maison contiennent davantage de nutriments, de vitamines et de minéraux bénéfiques pour la santé et le bien-être. 

Il est possible de congeler les restes des plats faits-maison, car inutile de le préciser, rien ne se jette tout se transforme. Les plats ne perdront pas les critères nécessaires pour bénéficier du label fait-maison. En effet, ils ne sont ni modifiés ni transformés, leur état uniquement change pour favoriser la conservation et les nutriments sont conservés également.


Le logo du label fait maison

Mais comment les restaurateurs intègrent-ils le logo dans les établissements ?

Quel est l'utilité d'afficher le logo du label fait-maison ?


Le label fait-maison a été crée puis diffusé dans un objectif de transparence et d'informations envers le client. Suite à de nombreux scandales alimentaires, les clients sont devenus de plus en plus exigent envers la provenance et la fabrication des plats proposés. Ce label de qualité valorise le métier de cuisiner et son travail effectué.

Comment retrouver le logo chez les restaurateurs ? 

Les restaurateurs qui proposent des entrées, plats ou desserts faits maison intégralement ou en partie peuvent afficher ce logo de façon visible pour les clients : vitrine, porte d'entrée, menu extérieur, site web, ardoise. 

La réglementation d'affichage intérieur est différentes. En effet, certains plats peuvent être considérés comme fait maison, d'autres non. Si tous les plats sont faits maison, le restaurant peut afficher le logo sur une partie de la carte, ou en face de tous les plats. Si ce n'est pas le cas, la carte du restaurant doit afficher le logo uniquement en face de chaque plat concerné.


Quelles sont les limites du label fait maison ?

Les produits faits-maison n'intègrent pas certains critères qui sont également gage de qualité. 

D'une part les produits catégorisés faits-maison ne prennent pas en compte s'il s'agit ou non de produits de saison. Ainsi, certains produits sont surgelés afin que les restaurateurs puissent en proposer tout le long de l'année grâce au processus de conservation. Méfiez-vous de certains plats tels que les salades de tomates et burrata faites-maison mais proposées en Janvier qui sont à bannir.

De plus, le label fait-maison de prend pas en compte la provenance des aliments. Ainsi, certains légumes proviennent de géants de l'industrie agroalimentaire, ou de pays nécessitant des méthodes transport non respectueuses de l'environnement.